Portrait 2: Laurence, la bonne étoile

Vendredi 23 juin 2017.

 Entendez bien ceci Mesdames Messieurs, pour moi il n'y a personne dans ce Monde qui brille autant que cette petite dame...
Souvenez-vous les contes de Cendrillon ou de la Belle au Bois Dormant, il y a toujours une bonne fée qui se penche sur le berceau des petites filles aux grandes histoires. 
Et bien voilà ce qu'elle est pour moi, ma marraine la fée, à la vie et à jamais.
Une bénédiction qui même lorsque le ciel est noir et que la tempête gronde, vous réconforte.
Voici presque 29 printemps qu'elle illumine mes souvenirs.
Elle et moi nous nous sommes croisées pour la première fois à travers le ventre de ma mère et même sans se voir, nous savions que l'aventure serait belle...

Ma marraine c'est le genre de femme joyeuse de tout, avec ses airs de dame anglaise elle vous est de suite sympathique.
Elle sait qu'il y a du malheur et de la tristesse dans le cœur des gens mais elle choisit toujours de faire avec. Elle les aime même abîmés et leur tend sa main, son cœur et ses bras...
Je pourrais vous faire 86 portraits sur elle s'en m'en lasser une seconde !

Quand j'étais petite elle tenait un magasin de prêt-à-porter sur Monflanquin, ça s'appelait "La Palombe".
Là-bas il y avait toujours des dames chics et féminines. Ma mère défilait pour la boutique à l'époque et moi j'étais un peu comme chez moi, le bébé rieur qui se cachait derrière les portants de jupes.
J'ai passé mes deux premières années dans ce magasin, à jouer avec mon meilleur ami Donald (le labrador de la maison) qui était né pratiquement le même jour que moi.
Et elle se tenait là, derrière son bureau blanc, à rire de toutes mes grimaces et me présenter comme la merveille du Monde 🙂

Ma marraine elle a de belles joues, de celles que seuls les gens qui ont gardé leur âme d'enfant savent encore porter.
Ses robes volent avec le vent et elle a toujours de gros colliers multicolores autour du cou.
Son rire c'est la mélodie du bonheur, d'ailleurs toutes les blagues la font rire !
Quand elle sourit ses joues roses embrassent ses yeux d'enfants et je ne m'en lasse jamais.
Elle n'a pas d'âge, elle doit avoir au moins 428 ans mais elle n'a pas une ride.
Ma marraine c'est une petite dame qui aime la vie et qui connaît plus de monde que le Pape François lui-même !
Elle tire les cartes aussi, chez elle il y a plein de boules de Cristal sur sa table basse. En fait pour vous dire la vérité, j'ai cru pendant des années que c'était de vraies boules de voyance où on pouvait voir des aventures extraordinaires mais ce n'était que des bibelots de décorations 😂

Cette dame-là elle se fiche pas mal du bazar, elle fait de l'art avec n'importe quoi.
Sa maison c'est toutes les aventures d'Harry Potter réunies ! Chaque objet semble sortir de nulle part, chaque babiole semble avoir une âme.
C'est simple, je reste encore persuadée aujourd'hui que la vaisselle qui parle et qui chante dans "La Belle et la Bête" provient forcément de sa cuisine !
Vous ai-je dit qu'elle savait jouer du piano ?
Quand j'étais haute comme trois pommes elle me jouait la "Lettre à Élise" et moi je la regardais comme si elle était Johnny Hallyday...

Cette Laurence-là elle a un cœur gros comme la galaxie. D'ailleurs elle est comme les étoiles, elle ne pourra jamais s'éteindre. Elle brillera forcément toujours quelque part...  
J'ai donc l'honneur et la fierté de vous présenter la marraine officielle de tous les contes de fée :
Madame Laurence ...❤️

"Je suis née à Paris le 18 mars 1946.
Je suis la dernière d'une fratrie de cinq enfants. Le jour de ma naissance, ma mère a de suite senti qu'elle était en train d'accoucher mais le médecin était introuvable.
Elle aime raconter que quand je suis née ma petite main est sortie en premier et que j'ai salué le Monde avant de repartir me cacher !
Je suis donc née dans la maison de ma grand-mère, Marie-Thérèse."

Ta plus belle rencontre ?
"Celle avec ma fille Eléonore tout d'abord, et puis celle avec mon amour Alain.
C'était durant l'hiver 1997, j'ai craqué sur son beau sourire timide.
C'est quelqu'un de bon Alain, et d'une gentillesse naturelle. Il pardonne toujours aux gens peu importe la faute."
Ton plus beau souvenir ?
"Nous nous sommes mariés à l'âge de 70 ans Alain et moi.
On dit que les hommes c'est comme les melons, il faut en tâter plusieurs avant de trouver le bon ! Et ben voilà, c'est ce que j'ai fait !"
Tu rêves de quoi la nuit ?
"C'est toujours des trucs angoissants je ne sais pas pourquoi ! Quand je me réveille je me demande toujours pourquoi je rêve de choses aussi compliquées. Mais parfois j'ai quand même le plaisir de revoir dans mes rêves des membres de ma famille qui ont disparu..."
Le métier que tu aurais aimé faire ?
"Alain lui il dit souvent qu'il voudrait être comédien pour pouvoir être tout le monde et n'importe qui à la fois, moi j'aurais aimé être compositrice et interprète de musique classique."
Ton pêché mignon ?
"Je suis complètement accro aux tissus ! Y en a du sol au plafond à la maison, c'est une catastrophe ! D'ailleurs une dame m'a même demandé de créer des coussins et des couvertures pour son refuge pour chats."
Tu aimerais changer quoi dans ta vie ou dans le Monde ?
"Dans ma vie tout va bien, mais dans le Monde j'aimerais remplacer la haine par l'amour.
Ça ferait du bien à tout le monde je pense."
La liste des choses à faire avant de rejoindre les étoiles ?
"Voyager, mais pas trop loin parce que j'ai peur de l'avion ! Et surtout avant de mourir je veux ranger mon bazar à la maison !"
Tu te vois où dans 10 ans ?
"Dans dix ans ça sera la surprise, à la Grâce de Dieu comme on dit. J'espère seulement que mon cancer aura pris sa retraite... Alain pour sa part ne fait pas de plans sur la comète, il préfère profiter  de l'instant présent. Voilà, j'espère que dans dix ans on sera en train de faire une belle partie de Scrabble lui et moi !"
Quel souvenir aimerais-tu laisser aux gens à ton départ ?
"L'amour, l'amour, l'amour... j'aimerais que les gens se souviennent qu'il vaut mieux allumer une petite bougie que de maudire l'obscurité, ça veut dire qu'il faut toujours positiver même dans le malheur."
Vu que tu es un être extraordinaire et que tu ne peux pas disparaître, tu comptes partir briller de quel côté de la Terre la prochaine fois ?
"J'aime tellement les gens que j'irai aimer ceux du ciel, je sais à quoi ressemble le Paradis et j'y serai très bien installée ! Aussi légère que le vent ..."

Merci ma belle petite marraine d'être toujours là pour moi malgré toutes ces épreuves dans la vie, tu seras toujours mon étoile tu sais.
Déménage le plus tard possible au Paradis, parce que moi ta petite Cendrillon, j'ai encore plein de bisous à te faire... 💋🌟

Commentaires

Publier un commentaire

Articles les plus consultés